Jour 7 : Luxembourg - Ettelbruck - 37 kms

Dernière mise à jour : août 16

On continue la visite de Luxembourg avant de repartir !


Il est 8h, l'heure du petit-déjeuner, et les Santerre régalent comme à leur habitude ! Le linge est propre et sec, alors les sacoches peuvent être réorganisées correctement. Un petit check-up des vélos est nécessaire avant de reprendre la route, mais pas maintenant, d'abord suite de la visite de Luxembourg.

Le tour commence par le marché dans la vieille ville, très sympathique, puis une visite du quartier des affaires. Ce coin de la ville est beaucoup plus moderne, les garçons passent devant le parlement européen, la bibliothèque nationale, le musée contemporain d'art moderne, ...

Après avoir mangé dans les jolies ruelles de Luxembourg, ils retrouvent les Santerre pour les remercier de leur accueil.

A 15h ils repartent mais changent de destination, au lieu de dormir à Nommern (Noumer), ils vont à Ettelbruck (Ettelbréck), ce qui leur permet d'éviter un détour et une belle côte. Ils s'arrêtent à l'Aldi faire des provisions mais pas assez apparemment, puisqu'ils oublient que demain c'est le 15 août et que le 15 août c'est férié ! Ils n'ont donc pas de repas pour demain. Devront-ils alors manger leur excellent repas lyophilisé "purée de pommes de terre et viande hachée", qu'ils avaient prévu uniquement en cas d'urgence (et non en cas d'oubli) ? Dans ce cas ils perdraient leur pari avec Victorine.

Assez parlé de nourriture, parlons de Théo, qui est à la ramasse aujourd'hui, et Gabriel n'oublie pas de lui faire remarquer : "Théo t'es un boulet". En rangeant les affaires ce matin, Théo a laissé au fond de la sacoche la clé de son cadenas, il faut donc vider toute la sacoche devant le magasin. Une fois les vélos attachés, les garçons achètent ce dont ils ont besoin, et là devinez pas quoi ... Théo a perdu le double de ses clés du bloc-roues. Ce n'est qu'un double, ils le chercheront ce soir, il doit être au fond de la sacoche.

L'heure tourne, il faut partir pour de bon. Après quelques kilomètres, ils arrivent sur une descente : "On était à 50km/h" dit Gabriel, "Ca tu peux noter Vic, là c'est plus pertinent" ajoute Théo. Ils continuent leur chemin et arrivent à Ettelbruck en fin d'après midi, il faut rejoindre le camping. Théo regarde le chemin sur Komoot, à la prochaine à gauche ils seront arrivés, plus besoin de GPS. Problème, dans cette rue il n'y a pas de camping ! Que s'est-il passé ? Simplement, Komoot n'indiquait pas toutes les rues, donc ce n'était pas la première à gauche, mais la deuxième. Cette erreur de Théo me permet de prendre part à un débat au téléphone :

" - Nan mais Théo c'est un boulet !

- Attends, moi je regarde la route et on me le reproche !

- Tu regardes la route, ça j'y crois pas trop ...

- Bah toi tu t'es déjà trompé plein de fois, je vais pas citer hein mais bon !

- Quoi ? Nan Vic, tu dois retenir qu'avec moi on allait au bon endroit !

- Arrête moi je me suis trompé d'une seule rue, c'est rien, toi d'un trajet entier ! Tu as aucun sens de l'orientation !

- Bon écoute, je connais mes capacités et tu connais les tiennes !"

Ne vous inquiétez pas ils ne s'entretuent pas encore ! L'ambiance est bonne, d'ailleurs tout le monde a ri à la fin ! Avant de raccrocher les garçons se préparaient des pâtes au saumon sauce moutarde, ils ont même fait un chifoumi, résultat Gabriel devait aller chercher de l'eau !




105 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout