Jour 32 : Berlin - Hegenheim - 6 kms

Dernière mise à jour : sept. 16

Il est 5h45, le réveil sonne et c’est très dur d’ouvrir les yeux. Les garçons rangent leurs affaires, mangent un petit bout et se remettent en selle en direction de la gare de Berlin.

Une fois arrivés à la gare, ils sont largement en avance, donc ils s’offrent un petit pain chacun. Le vélo en main ils descendent les escaliers pour arriver sur le quai. Il ne leur reste plus qu’à monter dans le train. Mais d’un coup, une annonce sonne, le numéro de quai change. Ils prennent leurs vélos et courent, ils doivent remonter les escaliers et traverser toute la gare. Au moment de redescendre les escaliers ils ont juste le temps de sauter dans le train. Ouf ! Il s’en est fallu de peu ! Imaginez, tout est prévu pour leur arrivée, mais ils n’arrivent pas … Heureusement, tout va bien !

Dans le train ils s’occupent de régler quelques questions administratives. Ils ne ferment même pas les yeux. Ils téléphonent à Victorine pour refaire un debriefing avant leur retour. Durant ce trajet ils se rendent compte à quel point le retour est rapide ; ils ont mis un mois pour arriver à Berlin, et seulement 7h pour rentrer.

A 15h15 ils arrivent à Bâle, ils rejoignent Victorine à la frontière à Saint-Louis. Les retrouvailles sont fantastiques ! Ça fait du bien à tout le monde de se retrouver. Et comme c’est l’heure du goûter, l’association nous offre un kebab et des frites. Oui, en effet c’est un gros goûter.

Victorine se rend chez Wanner pour préparer leur arrivée tandis que les garçons se baladent dans les rues de Bâle. Ils se font désirer mais ils peuvent après tout ce qu’ils ont parcouru.

Nos invités arrivent les uns après les autres, Victorine est ravie de les accueillir. Le family staff est également prêt à servir les convives mais aussi à fêter le retour des champions. Une fois tout le monde présent, nous lançons un live. Sur la télé on voit Théo et Gabriel pédaler jusqu’à notre rencontre. En toute discrétion, nous décidons de leur préparer une haie d’honneur sur le gazon vert de la pépinière Wanner.

Au loin, nous pouvons entendre retentir le klaxon des cyclistes, de leur côté ils entendent les cris et les applaudissements. Tout le monde a le sourire aux lèvres ! L’excitation est à son comble ! Ils passent tranquillement la foule de personnes les acclamant, et leur tapent dans les mains ! Ils y sont parvenus, 1700kms !!!! La Gavithe’s Foundation est ravie d’avoir pu aboutir son projet, mais il reste autant de travail, nous avons 3000 arbres à planter !

Vient ensuite le temps de saluer tout le monde. Une bière nous est apportée, et grâce à Jérôme Wanner nous sommes accueillis sur la musique de la ligue des champions.

Le début de soirée se passe merveilleusement bien. Nous commençons par prendre des photos avec les sponsors présents : Olivier Boule et sa femme de Confort 2000, Thierry Frey et Jérôme Wanner de la pépinière Wanner et Kevin Heinis de Schneider Transport.

Ensuite Jérôme, hôte de ce lieu, fait un petit discours. Puis, nous décidons de faire une foire aux questions et de répondre globalement à tous les invités sur les questions qu’ils auraient sur le périple. C’est sympathique et tout le monde rigole en apprenant des choses que nous n’avions pas dévoilées à nos lecteurs. Jérôme pose une dernière question : « Avez-vous eu le temps de vous doucher pendant ce périple ? ». Pas le temps de répondre, une foule d’hommes se jette sur nous et nous jette dans la piscine. Nous sommes étonnés, mais la différence est que Victorine pensait que seuls les garçons seraient jetés à l’eau, quelle naïveté ! L’eau est bonne, nous sommes morts de rire !

Après un petit changement vestimentaire nous pouvons continuer de faire le tour des convives et des proches.

La fin de soirée est très bonne pour le petit comité de la Gavithe et du family staff ! Cette nuit Théo et Gabriel dormiront dans leurs lits, si confortables et doux, c’est lui qui leur a manqué le plus (désolée pour la famille, apparemment le sommeil est plus important). D’après la rumeur, Théo aurait cherché Gabriel et Gabriel aurait appelé Théo durant leur sommeil. Je ne vous cache pas que la séparation est difficile …


Nous sommes très heureux d’en être arrivés là, nous voulions remercier tout le monde pour le soutien dont vous avez fait preuve à notre égard. Nous aimerions plus particulièrement remercier nos sponsors, qui ont cru en nous, en notre projet. Nous voulons également remercier notre famille et nos proches, le fameux family staff, qui nous a conseillés pour pouvoir créer « The Tree Side of Bike », qui nous a soutenus, et qui nous a également merveilleusement bien rendu service. Merci également à Marion Libro pour l’élaboration de notre logo et à Brigitte Poux pour ses articles.


Pour les addicts à nos posts, ne vous inquiétez pas. Vous pourrez continuer à nous suivre dans la plantation de notre petite forêt de 3000 arbres. Il y aura également un article sur ce sujet rédigé par Brigitte dans L’Alsace. Prochainement, dans la partie « vlog » de notre site vous trouverez des vidéos exclusives des paysages parcourus par Théo et Gabriel.


Pour conclure ce périple, je peux vous assurer que la Gavithe’s Foundation n’a pas dit son dernier mot !


On vous aime à bientôt !












163 vues1 commentaire

Posts similaires

Voir tout