Jour 30 : Berlin

Les garçons se réveillent à 9h pour ranger leurs affaires car aujourd’hui Yudi rentre de Prague, il faut donc ranger un peu l'appartement. À 10h ils lui rendent les clés et partent pour une journée de visite à pied.

Ils passent par l’Alexanderplatz, une place érigée en l’honneur de l’empereur russe Alexandre 1er. Puis, ils vont à la Rotes Rathaus (Mairie rouge), qui est l’hôtel de ville de Berlin où siège le gouvernement et le Sénat de Berlin. Ensuite, ils arrivent sur l’ile aux musées, un ensemble monumental constitué de cinq musées situés sur la Spreeinsel (l’île de la Spree). Ils continuent leur route et s’arrêtent au Berliner Dom (la Cathédrale de Berlin), une église protestante historique. Enfin, ils parcourent l’Humboldt-Universität (Université Humboldt), la plus ancienne des quatre universités de Berlin.

Ils déjeunent vers midi des nouilles chinoises avant de repartir sur leur circuit de visite. Lors d'une conversation Théo affirme que Napoléon est exilé à Sainte-Catherine après sa défaite lors de la bataille de Waterloo. Gabriel le rectifie immédiatement, ce n’est pas Sainte-Catherine mais Sainte-Hélène. Il ajoute même, sûr de ses connaissances, que Napoléon est au panthéon. Théo étonné, lui dit que ce n’est pas possible puisque le panthéon n’est réservé qu’aux grands hommes, et que Napoléon n’était pas considéré comme ça. C'est là que le garçon s'empare d’Ecosia : Napoléon est bien envoyé à Sainte-Hélène et sa tombe se trouve à l’hôtel des invalides à Paris. Lorsque je les ai au téléphone Théo argumente son erreur par le fait que Sainte-Catherine est un quartier à Bruxelles et ajoute « D’ailleurs, quelqu'un sait où c'est Sainte-Hélène au lieu de faire les malins ! ». En chœur avec Gabriel nous répondons « Non ». Théo très rapidement rétorque « Et bah moi non plus ». Nous étions morts de rire, nous étions persuadés que Théo savait la réponse ! Depuis, ils ont pu voir sur la carte où était Sainte-Hélène. De quoi faire rire tout le monde !

L’après-midi ils commencent par le Checkpoint Charlie, un des postes de contrôle de Berlin qui, lors de la guerre froide, permettait de franchir le mur qui divisait la capitale allemande d’ouest en est. Ils visitent également le musée de plein air de ce monument. Ensuite, ils vont au mémorial de l’Holocauste, ou mémorial aux juifs assassinés d’Europe, constitué de 2711 blocs de béton de hauteurs différentes en souvenir des victimes juives exterminées par les nazis. Puis, ils repassent devant la porte de Brandebourg avant d’aller au Palais du Reichstag abritant le parlement allemand. Enfin, ils s’arrêtent au mémorial du mur de Berlin, un monument commémoratif d’Allemagne, les garçons ont été impressionnés par la quantité de détails fournis sur ce mur. Il est expliqué quand il a été construit, comment il a été construit et comment il a été solidifié, mais également comment les gens ont tenté de s’échapper et pourquoi certains y sont morts. C’était vraiment très impressionnant ce musée étendu sur 2 kms de mur avec autant de détails.

il est déjà 18h les garçons sont très fatigués de leur journée de touristes. Ils sont invités chez Zahra pour le retour de Théo, une dizaine de personnes sont réunies pour les accueillir. Ils dînent un repas indien et un gâteau au chocolat préalablement préparé par les garçons. C’était une super soirée, ils se sont bien amusés. Ils rentrent se coucher à minuit, la journée la journée était riche en découvertes.




82 vues1 commentaire

Posts similaires

Voir tout