Jour 20 : Rijssen - Lingen - 76 kms

Dernière mise à jour : sept. 7

Aujourd’hui est le dernier jour aux Pays-Bas et le premier en Allemagne.


Ce matin, ils repartent pour « une belle journée sous la pluie ». Avec ce temps désagréable, le moral est dans les chaussettes. Plus les jours passent, plus la tente est sale, de quoi décourager les sportifs.

Ils partent à 10h30 sous la pluie, passent par des routes hollandaises avant de rejoindre le canal à Almelo. Avec les averses de la journée, les garçons doivent s’arrêter souvent : une fois pour mettre la capuche et le k-way, une autre fois pour l’enlever et le faire sécher. Ce rythme est assez pénible.

Pour la pause de midi ils s’arrêtent à Denekamp. Théo s’arrête devant une chocolaterie à la place d’une boulangerie. En effet, beaucoup de boulangeries vendent des chocolats ce qui peut prêter à confusion en regardant la vitrine. Le deuxième arrêt est le bon, ils s’achètent des sandwichs et des brownies.

Ils repartent sous la pluie, les averses ne durent pas longtemps mais elles sont fortes et assez fréquentes.

Ils passent la frontière vers 15h. 200 mètres avant l’arrivée Théo accélère, il veut être le premier à passer la ligne. Gabriel le suit mais décide de prendre un autre chemin pour lui couper devant. Théo se pense loin devant en ne voyant plus Gabriel, sûr de lui, il ralentit. C’est une grosse erreur puisque à quelques mètres de la ligne d’arrivée Gabriel à pleine vitesse lui passe devant ! Les garçons sont morts de rire, Théo ne s’y attendait pas du tout, il s’est fait avoir par Gabriel qui lui est tout content. Cette course à mis KO les deux athlètes, donc la première chose qu’ils font en arrivant en Allemagne c’est une pause !

Ils continuent de longer le même canal mais cette fois en Allemagne. Lorsqu’ils arrivent à Lingen le ciel est sombre, il pleut beaucoup et au loin ils aperçoivent une centrale nucléaire, on dirait un scénario de film catastrophe. Les garçons n’ont pas très envie d’entrer dans cette ville mais il le faut. Ils ont hâte de descendre de la scelle, de prendre une douche, de manger et de dormir.

Le camping est situé sur une île au cœur de l’Ems, un fleuve du nord-ouest de l’Allemagne. Pour y accéder il faut traverser le fleuve par un pont, et descendre des escaliers. Heureusement qu’il ne reste plus que ça à faire car rien qu’en pensant aux escaliers ils en ont marre. Après la traversée, les garçons sont au bout de leur énergie et là « CRACK BOUM ». Une énorme branche se décroche d’un arbre et tombe juste devant Théo ! A quelques minutes près Théo et Gabriel se la prenaient sur la tête ! Les garçons se trouvent chanceux, mais leur énergie est toujours au plus bas. Il faut désormais écarter la branche du chemin pour pouvoir passer. Le camping, est finalement fermé, seules les personnes dont ce sont leur résidence secondaire ont le droit d’y accéder. On dirait, que tout est contre eux et que quelqu’un a décidé que ce n’était pas leur jour. Ils doivent passer à nouveau un pont afin d’aller vers un endroit qui semble accueillir les tentes. Ils voient au loin Andreas, un employé du camping d’une cinquantaine d’années. Ils discutent, Andreas trouve inadmissible que le camping ne les accepte pas, donc il leur propose ce qui semble être son jardin. Il leur fait également visiter son hangar et leur propose d’y faire sécher leurs habits et de garder leurs vélos à l’abris. Il leur montre les sanitaires et ne leur fait pas payer le camping, une générosité sans pareille.

Les garçons, épuisés, sont contents d’être enfin arrivés et d’avoir rencontré le gentil Andreas. Lors de leur apéro, il ne pleut plus mais ils sont assis par terre. Les voisins en camping-car ont dû avoir pitié d’eux car ils leur ont amené deux bières. Andreas leur propose de manger sur sa terrasse à l’abris, ce que les garçons acceptent. Ils dinent des pâtes au harengs à la sauce moutarde, puis vont se coucher, la journée sous la pluie était fatigante.

Ils peuvent être fiers d'eux, en ce vingtième jour du périple, ils ont parcouru 1122 kms.




65 vues3 commentaires

Posts similaires

Voir tout