Jour 16 : Amsterdam

Dernière mise à jour : août 26

Premier jour dans la capitale des Pays-Bas.


En ce jour de repos, Théo et Gabriel s'autorisent une grasse matinée, ils se réveillent à 9h, déjà pas mal par rapport à l'heure habituelle. Il ne pleut plus, mais la nuit a été mauvaise à cause du bruit du vent et le réveil par les travaux. Ils prennent le temps de petit-déjeuner, laissent les sacoches dans la tente et partent le vélo à vide. Il est 10h30, il fait plus de 20°C, une belle journée s'annonce. Les garçons mettent seulement 30 minutes pour arriver au centre d'Amsterdam. Plus ils se rapprochent du centre, plus il y a de vélos sur les pistes.

Ils commencent par le marché, assez excentré, qui propose des stands de nourriture en tout genre et des vêtements. Arrivés au centre, ils garent leurs vélos sur une barge utilisée uniquement comme parking à vélos. Ils partent au marché aux fleurs, qui lui aussi se situait sur une barge accostée au quai. Les garçons sont étonnés car les marchants vendent en majorité des bulbes, par douzaine ou demi-douzaine. Ils continuent leur route et s'arrêtent dans un magasin de gouda où ils font une petite dégustation : gouda nature, gouda à la viande fumée, gouda à la truffe, ... Cette dernière leur ouvre l'appétit, ils décident d'aller manger. Au passage, ils tombent devant un coffee shop et décident d'y rentrer. Une fois installés, ils regardent le menu, et sont surpris : la carte propose une multitude de variété de cannabis et renseigne les effets qu'elles procurent, cela semble professionnel. En ressortant (je précise : sans avoir consommé), les garçons sont contents d'en avoir fait l'expérience. Les coffee shop sont difficiles à trouver puisqu'ils sont souvent dans des ruelles mais l'odeur prend au nez dès que l'on passe la porte, l'ambiance est sympa sur un fond de reggae.

Il se fait faim, Théo et Gabriel mangent une spécialité hollandaise, un sandwich aux harengs frais avec des cornichons et des oignons. Ils rajoutent à leur plat des frites hollandaises, qui sont plus grosses que les belges mais cuites avec des oignons, ils les accompagnent d'une sauce saté-mayonnaise. Alors qu'ils mangent tranquillement au bord de l'eau, une guêpe vient tourner autour de leur déjeuner, ils sont agacés.

Ils repartent l'après-midi dans la rue commerçante la plus active de la ville. Puis, ils passent devant la maison d'Anne Frank, un musée consacré à la jeune fille juive écrivaine de la Seconde Guerre mondiale, connue pour son journal intime. Ils arrivent à la gare, l'hypercentre de la ville. Ensuite, ils passent le gros canal en ferry qui relie la rive nord à la rive sud. Ils arrivent dans la zone portuaire, font un petit tour et reviennent dans le centre. Ils mangent une très bonne glace : dans un cornet gaufré le glacier superpose une boule au yaourt, de la chantilly puis à nouveau une boule au yaourt. Ils continuent leur visites et passent devant la bibliothèque qui était fermée. Avant de retourner chercher leurs vélos, ils vont sur la place royale. De nouveau sur la selle, ils s'arrêtent boire une bière artisanale et mangent dans un fast-food amélioré.

A la fin de la journée ils se rendent compte que la plupart des commerçants demandent de payer en liquide, la carte bancaire est peu souvent acceptée.

Ils rentrent au camping à vélo et se prennent pour des Amstellodamois sur les pistes cyclables de la ville à moitié endormie. Demain ils seront à nouveau dans les rues de cette belle ville pour d'autres visites.




126 vues4 commentaires

Posts similaires

Voir tout